La BEI finance pour la première fois une université française

12/05/2014


Pour la première fois, l’Europe finance une université française. Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) et Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université (AMU) signaient vendredi 25 avril 2014, un contrat de financement pour la rénovation de l’AMU.
Yvon Berland est administrateur de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) qui accueille au sein de son nouvel espace mode Méditerranée dans le quartier d'Euromed, une formation universitaire niveau Master, de Management des Métiers de la Mode et du Textile. Une formation de 1200 heures sur deux ans alors que la moyenne nationale des Master en France se situe aux alentours de 600 heures sur deux ans.Plus de 300 étudiants internationaux postulent, pour une limitation de 25 étudiants par promotion.Une formation assurée à plus de 30% par des intervenants extérieurs, sollicités par la MMMM, représentants les maisons de luxe françaises ainsi que les marques internationales de Prêt à Porter et d'accessoires nées sur le territoires de Marseille et sa région.

Ce prêt intervient dans le cadre du programme gouvernemental, le Plan Campus, prévoyant d’« améliorer l’attractivité de douze pôle universitaires« , dont le Campus de Bordeaux, l’université de Montpellier et l’AMU (grâce au partenariat public-privé ou la maîtrise d’ouvrage publique). En février 2014, la BEI faisait part de son intention de soutenir cette réforme, à hauteur d’1,3 mrd€ (soit 50% du coût total du projet).
L'université pourra, grâce à cet appui, "mettre en œuvre les travaux de rénovation et de modernisation inhérents à son programme de développement et à sa vocation internationale", souligne Philippe de Fontaine Vive, convaincu que l'AMU deviendra à terme "un pôle d'excellence au niveau local, une vitrine de la métropole".

Source : http://www.econostrum.info

Associated to this article