Bernard Morvan (FNH): "Il y a une vraie perte d'attractivité des centres-villes"

18/04/2014


La Fédération nationale de l’habillement a préparé récemment un plan Marshall des centres-villes dont elle a décidé d’assurer une diffusion tous azimuts à la suite des élections municipales.

Bien sûr, certains commerçants ne sont pas assez dynamiques, ne font pas bouger leurs commerces comme il faudrait. Ils ne sont pas formés d’ailleurs. Aujourd’hui, n’importe qui peut s’improviser commerçant. Nous voulions instaurer une sorte de journée de formation obligatoire. Mais il nous a été répondu que ce serait interdit parce que ce serait un frein à l’initiative individuelle. Si nous ne pouvons l’imposer d'ailleurs, nous pourrions la mettre en place de manière volontaire. Mais Il y a bien d’autres raisons. Comme le stationnement, les accessibilités. Beaucoup de surfaces ne sont pas adaptées non plus aux demandes des enseignes. Et il faut le dire aux élus. Les centres-villes sont d’une tristesse aujourd’hui ! Bernard Morvan, président de la FNH

Source : http://ma.fashionmag.com